MENHIR, DOLMEN, CERCLE DE PIERRES



COMMENCONS PAR LE COMMENCEMENT ...

LES MENHIRS, DOLMENS ET CERCLES DE PIERRE


LE MENHIR, (du breton men hir : pierre longue), appelé aussi « pierre levée », est toujours placé sur un croisement de réseaux et failles ou courants d'eau et sert à capter l'énergie tellurique pour la redistribuer. Ainsi, lors d'alignements, l'énergie se transmet de pierre levée en pierre levée mais peut également se transmettre à des distances plus importantes et former comme des zones énergétiques, compensant un taux initialement bas.

Pour se charger en énergie, se positionner à quelques mètres du menhir après avoir détecté le point où il libère son énergie positive, le plus souvent au sud. Fermer les yeux, écarter les bras si vous le souhaiter et tenter de faire le vide en vous, d'être en communion, en pleine conscience avec le menhir et vos ressentis. Le corps souple, une légère oscillation de ce dernier est possible.

Attention : un menhir déplacé est un menhir mort !

Au XIXe siècle, lors des balbutiements de l'archéologie, des menhirs ont été redressés et cimentés afin de tenir érigés. Il est évident que plus rien n'émane de ces menhirs-là.

LES DOLMENS, (du breton dol men : table de pierre), est une construction mégalithique. Il se compose de pierres levées surmontées d'une dalle et peuvent avoir des formes variées. Considérée comme une chambre sépulcrale, précédée d'une antichambre, peu d'ossements y ont été retrouvés ce qui laisse penser que ces chambres funéraires étaient réservées à d'illustres personnes.

Il existe 2 sortes de dolmens, les dolmens positifs et négatifs. Il est donc important d'écouter son ressenti et, pourquoi pas, de demander au lieu l'autorisation d'y pénétrer.

Les dolmens positifs émettent des énergies cosmotelluriques. Ils sont symbole de la Terre-Mère. Les négatifs sont capables de vous vider de votre énergie. Attention avant de pénétrer dans un dolmen !

Un des plus connus se situe en Bretagne à La Roche Aux Fées.

LES CERCLES DE PIERRE ou CROMLECHS, (du breton crom llech : pierre plate ronde), devait servir, les avis divergent, à des fins initiatiques, thérapeutiques ou astronomiques. Certains spécialistes optent pour un usage sacré, le point central considéré comme un vortex, permettant d'être en connexion avec un dieu, quel qu'il soit.

D'aucuns pensent que ce n'est qu'une « réserve énergétique » et recommandent d'en faire le tour, quel que soit le sens dextrogyre ou lévogyre afin de se changer en énergie.

Ils sont plus rares que les menhirs et dolmens et peuvent atteindre 100 mètres de diamètre et plus parfois. On en trouve en France, Angleterre, Ecosse, Portugal, Afrique, le plus célèbre étant Stonehenge en Angleterre.